Le jour où j'ai rencontré l'amour de ma vie.


14 Nov


J'étais au milieu de ma première année de formation infirmière à l'IFSI. Avec notre promotion nous avions décidé d'organiser un moment conviviale autour d'un repas dans un restaurant. La date retenue était le seize décembre deux-mille-quinze dans un restaurant appelé "l'O2 mer". Chacun s'est installé à sa place, une collègue de notre promotion avait également ammené quelqu'un de sa famille. Nous passions un très bon moment, animé par des petites activités, des devinettes, ... J'étais assise à côté de toi, sans même faire attention et savoir qu'un an et demi plus tard nous finirions ensemble. Cette soirée fut agréable, beaucoup d'échanges, de rires, de partages et de souvenirs.



Deuxième rentrée à l'IFSI ...

Septembre deux-mille-seize, rentrée à l'IFSI, une deuxième première année pour moi car je n'avais pas eu le nombre de points nécessaires pour passer en deuxième année. Une rentrée qui se passe très bien, découverte de nos formatrices, et qui j'aperçois ? Toi. Sans pour autant me poser plus de questions qu'au moment du restaurant presque un an auparavant, mais tu étais là, dans ma promotion. A cette époque, j'étais déjà en couple, mais avec des difficultés du quotidien dans ce dernier. Les premières semaines et les premiers mois se passent agréablement, je découvre mes nouveaux camarades dans ma promotion. Je fais connaissance avec eux et plus particulièrement avec toi. Toi qui est si prévenant et bienveillant. Décembre, janvier, février, mars, avril passent ... et je me rends compte que je suis de moins en moins heureuse dans mon couple. Vous connaissez ce poison, cette remise en question, "et si je ne méritais pas mieux?", "et qu'est-ce que je vais devenir sans lui?", "je vais me retrouver toute seule...". Bah oui forcément, après trois ans de relation avec cette personne, tu te construis une vie, des souvenirs, un cercle d'ami(e)s, ... et si tu quittais tout du jour au lendemain, avec quoi et qui tu te retrouves ? Rien, personne. Mais toi, toi tu étais là, tous ces jours où j'ai pu pleurer, où j'ai pu être malheureuse, où j'étais en train de me rabaisser, tu étais là. Présent pour m'apprendre à me faire confiance, à me montrer que je méritais mieux, que j'y avais le droit, que tout ce qu'on avait pu me dire précédemment, ce n'était pas vrai et que le bonheur et mes attentes existaient réellement. Toi, tu as su me montrer tout ça. Et nous voilà arrivés en mai, le mois de la raison et du changement. Oui, parce que pendant ce mois, j'ai décidé, enfin, que je méritais mieux et d'être heureuse. Et tu as été là, encore, présent, prêt à déplacer des montagnes pour me remonter le moral. Je peux le dire, tu as été et tu es toujours l'homme parfait, celui dont j'ai toujours rêvé ! Vous connaissez l'homme idéal que l'on peut voir dans les films ? Eh bien je l'ai trouvé, cet homme qui m'a sauvé, qui m'a fait prendre conscience des choses, de la réelle vie, de ce que je méritais vraiment. Donc en ce mois de mai deux-mille-dix-sept, j'ai décidé de changer de vie, de tout plaquer, de tout quitter et de démarrer une nouvelle vie. Avec toi

Et nous voilà, en ce dimanche vingt-huit juin deux-mille-vingt, toujours avec toi à mes côtés et je n'ai jamais été aussi heureuse. Alors merci, merci d'être arrivé dans ma vie, merci à ta belle-mère également, qui était dans ma promotion pendant ma première année, et qui t'a emmené au restaurant, merci le destin de nous avoir rassemblé dans la même promotion en septembre deux-mille-seize, merci la vie de nous avoir mis sur le même chemin. Tu es l'homme dont j'ai toujours rêvé, l'homme de ma vie. La deuxième partie manquante dans ma vie.



Je t'aime.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.